Linux Kongress — Compte-rendu

Le stand de Debian était principalement organisé par des membres du groupe d'utilisateurs d'Unix de l'université (merci Arne !). Les organisateurs du congrès ont été assez gentils pour permettre un accès libre à la conférence pour tous les membres de Debian (les remerciements vont à Uli Weis et Martin Schulte). Joey nous a envoyé des affiches, nous avons beaucoup apprécié la version A0 de ceci.

Nous avons commencé à installer le stand mardi, lors des didacticiels du congrès. L'institut Max Planck nous a fourni deux bi-Pentium et un ordinateur très étrange de SGI. Debian a été rapidement installée sur les deux premiers, mais le SGI a refusé de démarrer à partir de tout ce qui ne ressemblait pas à un CD d'installation de SGI. Nous avons eu un accès réseau à travers le réseau local sans fil sur un portable fonctionnant sous Sid. Le stand Debian fournissait également un accès réseau au stand NetBSD voisin. Comme la plupart des visiteurs assistaient aux didacticiels, il n'y avait pas trop d'activité autour de notre stand.

Le programme principal du congrès a commencé mercredi. Thomas Lange et Constantin Hellweg ont montré l'installateur FAI sur deux machines. Beaucoup de gens passaient et nous posaient des questions générales sur FAI et Debian. Nous n'avions pas de CD à distribuer, mais nous avons gravé quelques images de Woody sur demande.

La soirée a commencé par une signature de clés qui, malheureusement, s'est finie assez tôt, les gens qui sont arrivés avec cinq minutes de retard ont donc dû demander des signatures eux-mêmes. La soirée suivante s'est déroulée dans un café sur le campus et était bien meilleure. La restauration était excellente. Certaines personnes ont ensuite rejoint une partie de baby-foot dans une résidence étudiante voisine et qui s'est poursuivie jusque tard dans la nuit.

Le jour de clôture, jeudi, s'est déroulé avec d'autres démonstrations de FAI et de nombreuses visites sur le stand.

Dans l'ensemble, je dois dire que cela valait vraiment la peine de tenir un stand Debian au Linux Kongress, car Debian a été citée par plusieurs orateurs pendant leurs exposés et les gens pouvaient venir discuter avec des personnes de Debian.

Christoph Berg